Verrues : dossier complet

La verrue est une excroissance de la peau, de couleur similaire, avec une surface rugueuse, de 5 à 10 mm de diamètre aux contours réguliers. C’est une tumeur bénigne qui se forme sur l’épiderme, la couche externe de la peau, tumeur bénigne signifiant non cancéreuse. Elle est indolore sauf près des ongles ou sur la plante des pieds. La verrue est une affection assez fréquente, 5 à 10 % de la population en sont atteint, surtout les enfants. Elle peut survenir sur toutes les parties du corps.

Les différentes verrues

Les verrues dites « vulgaires » se localisent généralement sur les mains, les doigts et quelquefois sur le visage. Elles forment des excroissances grises et sèches. Elles sont fréquentes au niveau de l’ongle et chez l’enfant siègent souvent aux genoux.

Les verrues dites « planes » sont lisses, de la couleur de la peau, très peu saillantes. On les voit principalement chez les enfants habituellement sur le visage (front, menton), les poignets et le dos des mains.

Les verrues dites « séborrhéiques » apparaissent quant à elles vers la cinquantaine. Recouvertes d’un enduit kératosique gras, elles se détachent aisément. On les localise surtout dans le dos, sur la poitrine et au visage. De couleur brun jaune, plates ou mamelonnées. Elles ne dégénèrent jamais.

Le « papillomavirus humain » ou HPV

C’est le « virus » responsable de la verrue. On peut noter une cinquantaine de types différents de « papillomavirus ». C’est un virus à ADN ( acide desoxyribonucléique ) : c’est-à-dire qu’il contient de l’ADN qu’il intègre dans le noyau de la cellule infectée pour se répliquer et ainsi se multiplier. Les verrues sont contagieuses. Elles sont auto-inoculables. Il suffit d’une petite lésion pour permettre au virus de s’infiltrer et se répliquer. Pour les verrues plantaires, attention notamment aux sols des piscines, douches communes, le « papillomavirus humain » s’introduit plus facilement dans un épiderme mouillé.

La plupart des verrues regressent spontanément entre deux et quatre ans sans traitement. Toutefois, la douleur, l’aspect esthétique ou aussi le risque de contamination, après avis médical, peuvent indiquer un traitement.

Vidéo explicative sur les verrues